CLD Campus La Défense

REALISATION D’UN CAMPUS DE BUREAUX A NANTERRE

 

Lieu : Nanterre (92)

programme : Bureaux, commerces, RIE, espaces extérieurs paysagés

Maîtrise d’Ouvrage : SILIC

Maîtrise d’Oeuvre : Simonetti-Malaspina & Associés / Arte Charpentier / Buzzo Spinelli Architecture en collaboration,

Egis Management projet, Terrell structure, SF2i fluides, Berim cuisiniste & fluides, Alto environnement, Arcora façades, Progexial VRD, Lerch Bates ascensoriste, AE 75 économiste

Surface : 70 000 m2

Coût :  200 M euros HT

Calendrier : 2013

 

Show More
Show More
Show More
Show More
Show More
Show More

Le projet est conçu pour répondre à une capacité d’accueil de 5300 postes de travail, pour un ensemble de 70 000 m2.

Il comporte tous les locaux de services et prestations nécessaires au fonctionnement d’un tel ensemble en conformité avec le cahier des charges utilisateur. 

Le bâtiment existant de 31 000 m2 date des années 70. Il s’agit d’un monolithe de béton coiffé d’une dalle de parking en toiture. 

L’emprise au sol est importante, et on peut noter son « épaisseur » et son manque de lumière naturelle.

 

C’est la situation privilégiée du parking aérien en toiture (2ème étage) qui marque les lieux : Un endroit calme, coupé de la ville où des vues permettent de contempler l’environnement à la fois proche et lointain.

-« Ce point très important a été l’élément fédérateur du projet dès les premières esquisses. On a voulu donc recréer un socle, qui pourrait être commun à l’ensemble des utilisateurs, et imaginer un grand jardin autour duquel s’articuleraient des corps de bâtiments : Le campus est né. » 

Le socle couvrant la majeure partie du terrain est idéal pour accueillir dans ses niveaux inférieurs une très grande capacité de parkings, locaux techniques et réserves. Dans ses étages supérieurs, il accueille les halls, auditorium, salles de réunions et commerces. Les halls, aux nombres de trois, sont répartis sur les trois rues qui longent la parcelle : Les boulevards de la Défense, Aimé Césaire et des Bouvets.

-« L’idée forte du projet posée, la direction souhaitée pour cet espace privilégié s’est nourri des contraintes du site, du contexte et des demandes du maître d’ouvrage. Notre volonté a été d’ouvrir ce cœur vert sur son contexte et les rues longeant le projet. Un système de failles et de fenêtres urbaines permet de donner des vues depuis l’esplanade, mais également d’ouvrir les rues bordant le projet sur des éléments naturels, en offrant le jardin à la ville. L’ambition du jardin suspendu est de donner un certain confort, de recréer un lien avec la nature… C’est un lieu d’échange, de dépaysement dans le monde de l’entreprise, un lieu où l’on peut déjeuner, discuter, déambuler, un véritable lieu de vie…»

Depuis le jardin, 4 larges patios de 30 mètres « découpent » le socle et amènent la lumière naturelle jusqu’au niveau bas.

-« Le bâtiment, à usage principalement de bureaux, se doit d’être largement vitré pour apporter au maximum de la lumière naturelle, mais également suffisamment protégé du soleil au regard des contraintes environnementales et de confort. Nous l’avons enveloppé d’une résille de teinte claire, lumineuse, qui à la fois brise la lumière directe et la reflète dans les plateaux de bureaux ainsi que sur les rues environnantes.

Un rythme mathématique est créé afin de donner un effet évanescent de bas en haut. La densification s’explique par le besoin plus important de protection solaire dans les étages supérieurs. Les plateaux de bureaux de 5000 à 7500 m2 ont une configuration idéale pour viser une grande flexibilité d’aménagement avec une trame d’1,35m, et un ouvrant sur deux en façade.

Les plateaux sont dotés de prestations à la pointe de la technologie pour l’efficacité du travail, le confort et les économies d’énergie. » 

Le projet se veut généreux tant dans sa réponse urbaine, architecturale que fonctionnelle. C’est un projet conçu pour les utilisateurs et pour les passants. Il permet de faire entrer les projets tertiaires dans une ère de dialogue avec son environnement. Il s’agit d’un projet contextuel qui répond à un site précis, à un programme donné et à une volonté d’offrir un bâtiment en adéquation avec son temps, soucieux de ses occupants et des riverains qui le bordent.

 

 

© Buzzo Spinelli Architecture