Villa L Oletta

10 Feb 2015

REALISATION D’UNE VILLA ET SON ANNEXE A OLETTA

 

Maîtrise d’Ouvrage : Privée

Maîtrise d’Oeuvre : Jean Philippe Spinelli Architecte

Bureaux d’Etude : -

Lieu : Oletta

Surface : 171 m2

Coût : 420 000 € HT

Livraison : 2012

 

Le projet se situe dans la plaine de la région du Nebbio - du brouillard - en Haute-Corse. La région, au climat aride lors de la période estival, est l’une des rares poches de calcaire de l’île. La végétation présente est composée de maquis et d’oliviers, le sol est rocailleux.

Le terrain possède une déclivité Nord Sud sur laquelle un rocher de calcaire impose sa masse blanche. Sa matérialité et sa couleur répondent naturellement à la violence de la lumière du soleil et à sa chaleur écrasante. 

 

La topographie, la géologie et la géographie d’un lieu comme point de départ. 

Pierre, lumière et dénivelé : Construire en pierre, creuser la pierre, révéler la pente, maîtriser la lumière. 

 

L’ambition du projet est de révéler la topographie et de se servir de la matière première qu’offre le terrain avec la présence du calcaire, tout en trouvant un dispositif pouvant amener de la fraicheur.

L’intention est de créer un nid creusé dans la roche permettant de répondre au climat, tout en conduisant à un entre deux brouillant les limites physiques de la villa : les limites intérieures et extérieures.

 

Le projet se déploie par la création d’un double mur, ou mur habité, une enveloppe répondant aux contraintes des lieux, et menant à un effacement et à une simplification du langage architecturale en façade. Le résultat est un bloc rocheux donnant l’impression d’avoir été sculpté de l’intérieur. 

 

Entre le mur de pierre et la paroi de verre, une coursive permet de parcourir la maison depuis l’extérieur. Il s’agit également d’un lieu où l’on peut s’asseoir, sur les épais appuis des ouvertures. La coursive longe la totalité de la maison et se transforme en loggia lorsqu’elle fait face à la piscine. 

 

Une annexe répond par une masse blanche immaculée à la minéralité de la première. Entre les deux, un vide marque l’entrée.

 

voir le projet complet

Please reload

© Buzzo Spinelli Architecture