VTF Villas T Farinole

REALISATION DE DEUX VILLAS A FARINOLE

 

Lieu : Farinole (2B)

Programme : Réalisation de deux villas

Maîtrise d’Ouvrage : Privée

Maîtrise d’Oeuvre : Buzzo Spinelli Architecture

Bureaux d’Etudes : -

Surface : 403 m2

Coût : -

Calendrier : 2015-2016

 

 

Le projet prend naissance sur les flans abrupts de Farinole.

Le territoire de cette commune plonge dans la mer avec cette brutalité poétique propre au Cap Corse.

Le site, marqué par ce relief, est recoupé de restanques de pierre qui asservissent la pente.

 

L’histoire de Farinole est minière. C’est d’ailleurs très probablement du fer, « farru » en corse que le village tient son nom. Les vestiges de cette mine datant du 15ème siècle d’où était extrait le fer (magnétite) sont encore visibles sur les hauteurs du village.

Les minerais présents dans la pierre lui confèrent ces reflets métalliques qui la rendent si précieuse.

Ce constat est à l’origine de la volonté de venir littéralement « couronner » de ces pierres les deux habitations projetées. 

 

Le projet participe à la géographie par une volumétrie affirmée.

Depuis l’accès, des toitures désaxées semblent émerger de la terre. L’entrée incluse directement dans ces empilements de lauzes permet d’accéder au séjour.

Le scénario qui se dégage de ce parcours est une évocation à l’entrée dans ces mines, une invitation à venir appréhender les profondeurs géologique et historique de cette terre.

Au lieu de cela, le visiteur découvre à mesure de sa descente l’horizon qui s’ouvre à lui.

Cet effet de surprise et cette volonté de brouiller les repères forcent la vigilance et obligent à l’éveil des sens.

 

Le parti architectural a pour objectif d’ancrer le projet dans son territoire aussi bien morphologique, culturel, qu’artisanal, en faisant appel à des techniques de construction et des matériaux locaux dans le but d’une valorisation des savoir-faire ancestraux.

Cette valorisation passe ainsi par la mise à l’honneur de la couverture en lauze «tettu di teghja » à l’origine du métier de «tettaghju ».

Cette mise à l’honneur est rendue possible par l’organisation d’une véritable rencontre avec la toiture non plus simplement pensée comme une couverture mais rendue préhensible, mise à portée, offerte au toucher.

Placée à niveau avec l’accès, ces «coiffes » célèbrent l’entrée et animent l’horizon de par leurs lignes brisées.

 

Les séjours généreusement ouverts sur la mer viennent se glisser sous ces toitures de lauzes.

Les autres niveaux qui composent les maisons, s’installent dans les restanques en pierre, conservant ainsi les tracés anciens, témoins de l’histoire de ce site.

 

Les deux maisons s’ouvrent au Sud, la seconde tournant le dos à la première pour venir trouver en creux leur propre intimité.

 

La géologie de ce territoire est directement à l’origine de ce projet. Elle se retrouve aussi bien dans la matérialité, dans sa composition volumétrique que dans son traitement architectonique.

 

Show More
Show More
Show More
Show More
Show More
Show More
Show More
Show More
Show More
Show More
Show More
Show More
Show More
Show More

Niveau Séjour

Niveau d'accès

Show More
Show More

Niveau chambres

© Buzzo Spinelli Architecture